Les Cahiers d'Optique Oculaire d'Essilor Un site fait pour vous par des professionnels (CHU de Nantes).
Les Cahiers d’Optique Oculaire sont édités depuis 1 980 par Essilor, leader mondial du verre ophtalmique et inventeur du verre progressif. Ces cahiers s’intéressent à toute la problématique du verre ophtalmique en des termes qui intéresseront tous les professionnels de la vision. Ils sont disponibles en téléchargement libre sur le site de formation d’Essilor : http://www.varilux-university.org/
Mme Annie Rodriguez, directrice de la communication chez Essilor, a eu la gentillesse de nous autoriser à mettre à votre disposition sur le site ces documents de grande qualité. Vous les trouverez donc ci-joint.
Les documents ont été classés par ordre thématique puis chronologique. Le lecteur ne devra pas oublier que les auteurs des cahiers les plus récents supposent que le lecteur a lu les cahiers précédents. Il aura tout intérêt à suivre l’ordre séquentiel de ces cahiers.
La collection complète des Cahiers d’Optique Oculaire a été remise à jour (mars 2011). Vous la trouverez à la page suivante : cliquez sur le lien.
Stacks Image 2686
Les matériaux (1980 & 1997)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
« Ces deux volumes des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) sont consacrés à l’étude des Matériaux utilisés dans la fabrication des verres ophtalmiques. Par « matériaux » nous entendons « toutes les matières servant à construire » c’est-à-dire l’ensemble des matières entrant dans la constitution du verre ophtalmique et qui, façonnées selon une géométrie précise, lui procurent sa fonction dioptrique de correction (détaillée dans les autres volumes de cette série). » Préface de 1 997.
Stacks Image 2687
Les caractéristiques géométriques et optiques des verres (1980)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude des caractéristiques géométriques et optiques des verres ophtalmiques.
Stacks Image 2688
Les verres sphériques (1980)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude aux caractéristiques optiques des verres ophtalmiques unifocaux.
Stacks Image 2689
Les verres astigmates (1980)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude aux caractéristiques optiques des verres ophtalmiques astigmates.
Stacks Image 2690
Les verres prismatiques (1980)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude aux caractéristiques optiques des verres ophtalmiques prismatiques.
Stacks Image 2691
Les verres doubles foyers et triples foyers (1980)
Pour aller à la page,
cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude aux caractéristiques optiques des verres ophtalmiques doubles-foyers et triples-foyers.
Stacks Image 2692
Les verres progressifs (1980, 1994 & 2006)
Pour aller à la page, cliquez sur ce lien.
« Depuis leur introduction par Essilor en 1 959, les verres progressifs se sont peu à peu imposés comme les verres les plus performants pour corriger la presbytie. Grâce à leur faculté à assurer une vision nette et confortable à toutes les distances, ils ont peu à peu remplacé et supplanté les verres bifocaux et se substituent de plus en plus souvent aux simples verres unifocaux de vision de près.
Aujourd’hui, une personne sur quatre dans le monde est presbyte, soit une population de plus de 1,5 milliard d’individus. Moins de la moitié sont corrigés. Parmi eux, un peu plus de 25 % porte des verres progressifs, moins de 25 % des verres bifocaux et encore près de 50 % des verres unifocaux. Une grande disparité s’observe d’un pays à l’autre mais l’usage des verres progressifs est partout en croissance.
Avec l’accroissement attendu de la population et son vieillissement, les presbytes seront de plus en plus nombreux dans les années à venir. Le marché des verres pour presbytes va continuer à croître et la substitution des verres bifocaux et unifocaux par les verres progressifs va se poursuivre. Les verres progressifs sont donc toujours promis à un bel avenir.
Ces trois volumes des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) sont consacrés à l’étude des caractéristiques optiques des verres ophtalmiques progressifs.
Stacks Image 2693
Les montures I & II (1980)
Pour aller à la page,
cliquez sur ce lien.
« Les matériaux utilisés dans l’industrie de la lunetterie sont fabriqués par des entreprises spécialisées, soit dans le métal, soit dans la matière plastique.
Ils sont ensuite transformés en montures suivant des procédés généralement voisins, mais qui peuvent aussi présenter des caractères propres à chaque fabriquant selon les critères qu’il se fixe, les machines et la technologie qu’il met en œuvre.
Les industriels de la lunetterie et les producteurs des matériaux de base coopèrent étroitement pour faire évoluer le produit final dans le sans du progrès.
Une monture est un objet d’apparence très simple. En fait, elle se révèle être très complexe si l’on veut bien prendre en considérations les contraintes qu’elle impose :
  • Du point de vue de l’usager, son objectif final ;
  • De celui du fabricant, qui doit pouvoir transformer les matériaux en produit fini de qualité, d’où les critères de choix des matériaux actuellement sélectionnés. » Préface du Cahier d’Optique Oculaire (Essilor) de 1 997
Stacks Image 2694
Le traitement des verres (1997)
Pour aller à la page,
cliquez sur ce lien.
Ce volume des Cahiers d’Optique Oculaire (Essilor) est consacré à l’étude des traitements appliqués sur les verres ophtalmiques.

Date de création du contenu de la page : Juin 2010 / date de dernière révision : Décembre 2010